C’est le jour J. A 20 heures, ce lundi 15 avril, Emmanuel Macron va tenter de transformer « les colères en solutions » comme il l’avait annoncé dans sa lettre aux Français publiée au moment du lancement du grand débat. Trois mois plus tard, nous y sommes. Le chef de l’État présentera ce soir depuis l’Élysée les « premières mesures concrètes » pour répondre aux attentes et aux milliers de contributions formulées par les Français, mais aussi pour tenter de relancer son quinquennat à l’arrêt depuis le début de la crise des Gilets jaunes. Et mercredi, il donnera une conférence de presse, la première en France depuis son élection, pour expliquer en détail les « trois chantiers prioritaires » des trois prochaines années. A quoi faut-il s’attendre ? Ces derniers jours, l’exécutif a placé la barre très haut. Dans son discours de restitution la semaine dernière, le Premier ministre a évoqué des « mesures puissantes et concrètes ». La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a, elle, promis que « rien ne serait comme avant ». Et le chef de l’État n’avait-il pas, lui-même, proclamé le 10 décembre dernier dans une première « adresse à la nation » marquée par le déblocage d’une enveloppe de dix milliards d’euros pour le pouvoir d'achat : « nous ne reprendrons pas le cours de nos vies ». Alors quelles mesures peut-il et devrait-il annoncer ? Si un grand secret entoure l’intervention du chef de l’Etat, dans la majorité ces derniers jours chacun y est allé de ses propositions, et quelques pistes reviennent avec insistance comme la réindexation des petites retraites sur l’inflation, l’aide aux mères isolées pour les impayés des pensions alimentaires, une entrée plus progressive dans l’impôt sur le revenu ou encore plus de fonctionnaires sur le terrain. Et sur le volet institutionnel est revenue souvent l’idée d’une dose de proportionnelle dans les élections législatives mais aussi une loi d’initiative citoyenne, la suppression des avantages réservés aux ex-présidents ou encore une refonte de l’ENA. Par ailleurs, s’il souhaite surprendre, le chef de l’État pourrait également piocher dans les 66 propositions du « Pacte social et écologique » publié par l’ex-ministre de l’Ecologie Nicolas Hulot et le patron de la CFDT Laurent Berger. Enfin, alors qu’au cours du grand débat de nombreux élus locaux ont demandé une réforme de l'Etat et de ses relations avec les collectivités, Emmanuel Macron pourrait décider de lancer une nouvelle étape de décentralisation. Une chose est sûre, avec cette prise de parole, Emmanuel Macron entend lancer l’acte deux de sa présidence. Alors comment a-t-il préparé ces annonces ? La réponse sera-t-elle à la hauteur des attentes des Français ? Quelles sont les propositions de l’opposition ? Invités : - Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du « Figaro » - Françoise Fressoz, éditorialiste au « Monde » - Soazig Quéméner, rédactrice en chef du service politique de « Marianne » - Brice Teinturier, directeur délégué de l’institut de sondages IPSOS

English Français
  • Episode Number 206
  • DVD Season & Episode Number
  • Absolute Episode Number
  • Originally Aired Monday, April 15, 2019
  • Production Code
  • Directors
  • Writers
  • Guest Stars
  • Is Movie
  • IMDB
  • Last Updated By tmcla10
  • Last Updated 04/16/2019 9:25pm